أخر تحديث : الثلاثاء 12 ديسمبر 2017 - 11:15 مساءً

Prime à la casse : L’Etat compte subventionner le renouvellement du parc d’autocars et de camions.

بتاريخ 12 ديسمبر, 2017 - بقلم علي سلامي
Prime à la casse : L’Etat compte subventionner le renouvellement du parc d’autocars et de camions.

Un budget de 450 millions de dirhams y sera consacré sur la période 2018-2020.Encore un programme de renouvellement du parc d’autocars et de camions. L’Economisterapporte, dans son édition du 12 décembre, que le texte vient d’être adopté par la deuxième Chambre du Parlement. Deux composantes essentielles le caractérisent: une subvention pour l’achat d’un véhicule neuf et une prime à la casse. Si le dispositif doit démarrer le 1e janvier 2018 et s’étendre jusqu’au 31 décembre 2020, il n’est pas garanti, selon le quotidien, qu’il puisse être opérationnel à cette date, puisqu’il concerne à la fois le transport interurbain et le transport rural de personnes et de marchandises. Les véhicules de dépannage et les auto-écoles sont également éligibles. Sur ces trois ans, le programme sera doté d’un budget 450 millions de dithams, soit 150 millions annuels, ce qui représente moins de la moitié du budget précédemment accordé. L’Economiste avance «qu’une rallonge pourrait être prélevée sur le budget général en soutien du Segma, la direction des transports routiers et de la sécurité routière». Il est évident, comme le constate, le journal, que ce montant est loin de pouvoir couvrir les besoins, étant donné que le parc concerné est estimé à 145.000 véhicules, dont 16.000 ont plus de 40 ans et 60.000 plus de 20 ans, sans compter les dépanneuses et la flotte des auto-écoles. D’autant plus que l’objectif est de retirer de la circulation au moins 76.000 véhicules, «ce qui nécessiterait plusieurs milliards de dirhams». Pour L’Economiste, l’objectif de neutraliser 76.000 vieux véhicules ne sera pas atteint, puisque le montant prévu au cours des trois prochaines années ne saurait permettre l’émergence d’une industrie performante dans le domaine de la construction des camions et des autocars. Il permettra tout au plus une «limitation graduelle de l’âge des véhicules circulant qui doit atteindre 20 ans maximum d’ici 2020».Pour ce qui de la flotte des auto-écoles, là aussi, seuls les autocars, les camions et les poids lourds articulés de plus de 20 ans sont éligibles. Ils doivent avoir été utilisés pendant trois mois, sans interruption, au cours des 12 mois précédant la date de dépôt de la demande de subvention, et impérativement mis à la disposition de l’administration à fin de destruction. Le montant de l’aide varie de 95.000 à 140.000 dirhams, en fonction du véhicule. Même principe pour les sociétés de remorquage. Leur subvention varie entre 35.000 et 95.000 dirhams et sera cumulable avec une prime à la casse de 25.000 à 70.000 dirhams.

32 عدد الزوار,

تعليقات القراء
عدد التعليقات 0